Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 10:19

Avec mon ami Yann Borgnet nous avons réalisé le 1,2 et 3 juillet l'enchainement des directissimes du Glacier Noir.

Il y a trois sommets emblématiques dans ce fabuleux secteur : le Pelvoux, le Pic sans nom et l'Ailefroide et dans chacun d'entre eux la cordée J.M Cambon et B. Francou y a tracé une directissime. Il nous a semblait logique de vouloir les relier entre elles pour rendre visite à ces itinéraires historiques et marquant de l'alpinisme dans l'Oisans.

Ce fut un projet auquel nous pensions depuis quelques temps et qui nous tenait à coeur, d'autant plus à moi car c'est ici que j'ai découvert l'alpinisme il y a maintenant 6 ans avec mon ami Nicolas Peleau. Toutes ces faces imposantes qui se dressaient au dessus de nos têtes nous laissaient rêveurs et je m'étais dit qu'un jour j'aimerais bien les parcourir...

Le glacier noir n'est pas un lieu comme les autres, une fois remonté la moraine on se sent loin de tout et l'ambiance des lieux est assez particulière. Il n'y a pas beaucoup de monde, le téléphone ne passe pas, les itinéraires sont durs et engagés et les descentes longues et pas commodes. Tous les ingrédients des grandes courses d'alpinisme qui promettent de belles aventures!

La nôtre commence le 30 juin, je récupère Yann à Gap et nous montons lourdement chargés bivouaquer sur le Glacier Noir. Les conditions semblent bonnes comme je le pensais pour nos objectifs avec le bas des faces à peu près sec et le haut en mixte. Par contre la fonte des névés qui coulent sur le rocher nous donne quelques doutes, on verra bien!

   

Les 3 faces du Glacier Noir avec le Pelvoux, le Pic sans nom et l' Ailefroide.

 

 Panorama_sans_titre1.jpg

 

Nous sommes déjà à l'ombre quand nous installons notre bivouac. Qui sera notre "camp de base" pour trois nuits. Un bon repas et au lit à 20h demain ça va envoyer!

 

P1020783.JPG

 

dossier-5-2301.JPG

 

L'objectif du premier jour : La directe Cambon - Francou 76 en face N du Pelvoux (TD+ ; 1000m ; 6a et mixte). Répété par B. Potié en solitaire hivernal le 7 mars 84! Aucunes autres informations. Le rocher est médiocre et l'escalade exposée, on a trouvé un terrain très "montagne" mais trop dangereux à notre gout pour la recommander, brrr...

 

egzerh-066-copie.jpg

 

L'approche du Pelvoux est assez compliquée et il faut trouver un bon cheminement entre les crevasses. Nous avons contourné la rimaye par la droite. J'attaque ainsi au lever du jour la première longueur qui met de suite dans l'ambiance!

P1020792.JPG

 

Yann dans le premier névé dominé par le grand mur central. La suite remonte une rampe et des fissures sur la droite pas facile à trouver.

 

dossier-5-2311.JPG

 

La partie centrale est très raide et à notre regret très verglacée, ça ne va pas être du gateau et on va mettre du temps pour  les 5 longueurs qui suivent. Nous attaquons prudemment en chaussons avant de nous résoudre à mettre les grosses et les crampons. Yann dans une longueur dure où il exprimera tout son talent : rocher mauvais, verglas et difficulté pour se protéger...bravo!

 

dossier-5-2318-copie-1.JPG

 

Je continue dans une autre longueur raide, heureusement une bonne fissure permet de protéger le relai moyen et le rétablissement en dalle...

 

P1020818-copie-1.JPG

 P1020823.JPG

 

Nous croisons la Voie Ginel Pinard de 1964, puis continuons en corde tendue jusqu'au sommet pour gagner du temps. Le terrain se couche mais il faut grimper en finesse dans une roche en décomposition.

 

dossier-5-2325.JPG

  

Petit coup de téléphone (sa passe enfin) mais on ne s'attarde guère au sommet car la descente est encore longue et pleine de doutes.. Nous rejoignons le Col Est du Pelvoux par le couloir Coolidge et attaquons le couloir N. Nous descendons en désescalade sur la moitié du couloir avant de faire des rappels sur abalakovs pour passer les barres de séracs. Plutôt longue et délicate nous sommes de retour au bivouac à 22h déjà bien dérouillés!

 

Petite nuit mais néanmoins réparatrice et nous voilà guronsés pour notre deuxième objectif : Le Pic sans nom par la mythique directe Cambon Francou 75 (ED- ; 1000m ; 6b+/A1 et mixte). Une voie vraiment majeure (cliquez sur l'image pour la taille réelle).

 

aze.jpg

 

Nous attaquons vers six heures, la petite barre se passe facilement sur la droite par une rampe puis nous remontons le névé qui est raide. Yann attaque la première longueur qui se charge de nous réveiller au cas où nous ne l'étions pas...puis on file en corde tendue jusqu'a la première longueur dure, une grande dalle.

 

dossier-5-2332.JPG 

 Je prends la suite des choses avec le premier crux vraiment dément à grimper! Un superbe dièdre au début, un peu d'artif puis une sortie en libre sur du beau rocher, top!

 

P1020851.JPG

 

Yann me rejoint et part pour le second crux, un long 6b+ soutenu où il faut bien grimper jusqu'au relai! Il y a un peu de glace par endroit du coup on artif sur quelques mètres.

  

dossier-5-2335.JPG

  

Belle ambiance digne des grands big wall!

 

P1020854.JPG 

L'arrête Sommitale :

 

P1020873.JPG

 

Nous sommes au sommet à 19h30, une petite pause et nous voilà parti pour la descente. Nous rejoignons le couloir NW, quelques abalakovs au début puis en désescalade et nous prenons pied sur le glacier du coup de sabre. Ma mauvaise expérience dans ses crevasses béantes nous fait avancer prudemment et nous jouons à saute moutons entre les ponts fragiles... 

Nous rejoignons notre bivouac à 22h30 bien sec. Malgré la fatigue, l'ambiance est joyeuse car on est conscient d'avoir passé un cap avec le Pic sans nom et nous commençons à y croire sérieusement à notre enchainement. Il nous reste une voie, normalement plus facile et un peu moins longue. On s'hydrate et on mange toutes nos réserves avant de sombrer de sommeil. Le lever est prévu pour cinq heures ce qui nous permet de gagner encore une heure de sommeil! Le réveil est dur, nos doigts sont abimés et on tarde à quitter nos duvets...allé il faut y aller!

 

Nous avons un peu plus de marche d'approche mais finalement le corps se met en route et nous voilà à l'attaque de notre troisième objectif : La directe Cambon-Francou 81 ou "Pilier des Sérac" à l'Ailefroide Centrale (TD+ ; 900m ; 5+ et mixte).

 

P1000454-copie.jpg

Photo prise en Eté 2008.

 

P1020886.JPG

 

L'escalade est belle, plus facile que les autres jours mais qui reste soutenue dans la première partie et en plus on grimpe au soleil le matin! Dément! Par contre certaines longueurs en dalle sont bien engagées car on ne peut pas rajouter grand chose. Heureusement le rocher est bon!

 

La rimaye passe bien à gauche et nous voila à pied d'oeuvre, il est 8h. Yann dans la première rampe qui mène au pied des difficultés.

 dossier-5-2359-copie-1.JPG

 

Le beau dièdre de la quatrième longueur, si on sort tout à droite, la sortie est simple et l'on évite de passer sur tout les blocs instables...d'autant que le relai n'est pas des mieux protégé.

 

dossier-5-2366.JPG

 

Votre protagoniste, mais ou va t'on passer ?

 

P1020900.JPG

 

Par une jolie dalle on rejoint le fil du raide pilier.

 

dossier-5-2369.JPG

 

Sa fait 4h30 que nous avons attaqués et nous en profitons pour faire une bonne pause au pied du glacier suspendue. C'est Yann qui le remonte. Nous choisissons de sortir par l'arrête de Coste Rouge à l'Ailefroide Central pour le côté esthétique et en plus nous connaissons la descente effectué de nombreuses fois.

 

dossier-5-2376.JPG

  

Sur l'arrête finale, la fatigue se fait bien sentir mais le sommet n'est plus très loin, tel deux robots nous avançons machinalement en corde tendue. Malgrés la fatigue c'est dans ces moments qu'il faut être le plus concentré et à 16h30 nous nous hissons enfin, remplie de joie et la banane aux lèvres sur l'arrête sommital de l'Ailefroide!

 

P1020902.JPG

 

Cette fois ci on se permet quand même de savourer l'instant présent!  Malgrés tout il faut se résoudre à quitter se sommet, la descente toujours trop longue finit pas nous achever et ce n'est que vers 22h que nous rejoignons le camping d'Ailefroide! Ce n'est pas finie pour autant, il faut remonter chercher notre bivouac au glacier noir....on se pose   quand ?

Les 2 lascars :

 

P1020881.JPG

 

Ce fut une superbe aventure riche en émotion vécu au pas de course avec mon ami Yann et dont je me souviendrais longtemps! Merci à toi et au Glacier Noir!

 

A+

Partager cet article

Repost 0
Robin REVEST (Robinof) - dans Montagne
commenter cet article

commentaires

François Lannes 13/08/2011 19:00


Félicitations à vous deux pour ce magnifique enchaînement de faces N, dans le glacier Noir ! Je savoure ce bout goût, qui est donc le votre, d'aller faire de la haute-montagne dans ce lieu magique.
Et puis c'est un splendide coup de chapeau aux 2 découvreurs que sont Cambon et Francou, qui ont laissé là (et ailleurs aussi) de bien belles signatures.
Bravo également pour le remarquable reportage que tu as fait sur ton blog. Cela nous permet de vivre, par procuration, dans de grandes ambiances.


Hugues 28/07/2011 18:31


Bravo pour cet enchainement superbe.
La descente du pic sans nom sur le glacier noir via le couloir nw est une bonne idée finalement (même sans enchainement d'une autre voie derrière comme vous l'avez fait). De mémoire, le couloir nw
comporte une longueur raide au départ (donc à la fin en si on le descend) sans possibilité de relais solide en haut de celle-ci. Je suppose que vous avez posé un rappel ? Sur pitons ou sur abalakov
?


Ashimati 23/07/2011 02:05


Je vois que la passion est intacte et que tu continues à évoluer dans de superbes espaces - On avait un jour dit que l'on ferait une certaine face nord, tu t'en souviens-
Maintenant c'est moi qui suis à la ramasse -
Te souhaite tout le meilleur et si tu le peux,fais de ta passion, ton job
Amitiés
Thierry


Etienne 20/07/2011 20:51


"la banane aux lèvres sur l'arrête sommital de l'Ailefroide" beau jeu de mots Rob!


Vallou05 13/07/2011 10:50


Merci de ne pas transformer une précision en polémique. Ce n'est pas à la hauteur de la performance.


Me Contacter :

REVEST Robin - A.Guide de Haute Montagne 06 88 62 25 69 - robin.revest@hotmail.fr - 246 ch des fours à chaux 83200 TOULON

  uiagm

Liste D'articles

  • Nouveau Site Web
    Bonjour, Voici le lien de mon nouveau Site Web : http://www.robinrevest.com Il prend la suite de ce blog que je ne ferme pas. Vous y retrouverez des nouvelles voies, des topos, des infos et mes activités professionnelles... let's go!! A bientôt
  • Nouveau site
    Bonjour à tous, Un nouveau site va voir le jour d'ici la fin de l'année avec des nouvelles news, des nouvelles infos. Ce sera la suite de ce blog avec encore de belles aventures dans les Alpes ou ailleurs!! Alors à bientôt!! Bonne grimpe!!
  • Vidéo Expédition Face Sud de l'Aconcagua
    Une vidéo de notre expédition à la face sud de l'Aconcagua en décembre 2012 avec Hélias Millerioux
  • Mini Camp dans le 06
    Vendredi et samedi avec une équipe de jeune de Toulon (Mehdi, Yves, Arnaud) et des éducateurs (Anne-Laure, Bernard, Samir) nous avons réalisé un mini camp dans l'arrière pays Niçois. Ces mini camps ont pour but de faire découvrir à des jeunes issus des...
  • Programme estival à Chamonix
    Bonjour, L'été approche à grand pas! Avec un de mes clients (Ken-20ans) nous recherchons un troisième compagnon de cordée désirant réaliser quelques jolies courses mixte à Chamonix dans un niveau AD/D. Date : Libre du 28 Juillet au 23 Aout Idées de courses :...