Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 juillet 2012 6 28 /07 /juillet /2012 11:10

Mercredi 18 Juillet avec Hélias Millerioux nous avons parcourus la Face Est du Grand Pilier d'Angle par la voie Boivin-Vallençant. La montée à la Tour Ronde la semaine dernière laissai entrevoir de bonnes conditions de glace et ce fut le cas. Notre créneau étant court nous sommes partis avec les premières bennes de Courmayeur pour bivouaquer ce soir au sommet. Etant assez léger nous avons rapidement atteint le Col Moore en 2h30 où nous nous équipons.

 

Du Col Moore la vue sur le Versant Italien du Mont Blanc est saisissante. A gauche le Grand Pilier d'Angle (4243m). Le bouclier rocheux est emprunté par des itinéraires mythiques dont la plus connue est "Divine Providence". La partie droite, plus mixte est notre objectif de la journée. Au centre ce sont les grands itinéraires historiques de la Poire, La Sentinelle Rouge, La Major...en partie des itinéraires peu parcourus car exposés à de nombreux risques objectifs.

 

Dossier-8-4706.JPG

 

Prêt pour grimper nous traversons le plus vite possible sous tous ces séracs suspendus pour nous mettre à l'abris à la base du grand pilier d'angle et nous attaquons notre itinéraire. Il est 11h30. Malgré la chaleur la progression est assez rapide.

 Dossier-8-4720.JPG

 

Notre 3e compagnon de la journée... Dans cette partie de la face les séracs sont moins nombreux. Il nous a semblé néanmoins que l'itinéraire n'était pas totalement abritée et qu'il vaut mieux éviter d'y séjourner.

 

Dossier-8-4715.JPG  

La première partie se déroule dans des grandes pentes de neige et de glace qui se redresse au fur et à mesure. Plus haut on a trouvé de la très bonne glace dans la goulotte. Hélias se frise.

 

Dossier-8-4734.JPG

 

Nous avons grimpé en corde tendue en se protégeant régulièrement. Dernièrement des test effectué à l' E.N.S.A ont montré que cette technique ne doit pas être utilisé systématiquement car les forces exercés sur les protections en cas de chute étaient très fortes.  

 

Dossier-8-4737.JPG

 

La dernière partie est usante pour les mollets car la pente finale est en glace par endroit. Avec l'altitude le rythme rallentit aussi. Nous sortons sur l'arrête faitière à 17h.

 

Dossier-8-4741.JPG

 

Vers 19h nous installons notre bivouac taillé dans la "blanche de Peuterey". En temps normal nous serions sortis mais nous avions envie de passer une nuit pour s'habituer à l'organisation d'un bivouac confortable. On a pu dormir mais on aurait pu mieux faire...

Le lendemain nous décollons à 3h30 et la sortie sera épique. Abrité du vent versant Italien nous sommes cueillis par la tempête versant Français. La montée finale au sommet du Mont Blanc ainsi que la descente jusqu'au Gouter se déroulerons avec du vent avoisinant les 100km/h! Nous sommes bien secoués mais heureusement la visibilité est bonne et nous sommes rapidement au Refuge du Gôuter.

Autoportrait du sommet :

 

Dossier-8-4754.JPG

 

Ce fut encore une fois une belle aventure comme on les aime avec mon amis Hélias et qui nous a permis de découvrir un nouvel endroit du Massif. A une prochaine!

 

Repost 0
Robin REVEST (Robinof) - dans Montagne
commenter cet article
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 17:29

Du 18 Juin au 13 Juillet j'ai suivi à l'ENSA mon 3e stage de l'année dans la formation des Guides de Haute Montagne. Ce stage à duré 4 semaines, riche en expèrience, où nous avons pu visiter de nombreuses courses du Massif, avec nos proffesseurs et en compagnie des cobayes inscrits au stage.

 

Voici un résumé photo de quelques courses parcourues :

 

La seconde semaine je suis avec mes camarades Marion Pointevin, Julien Pelloux et notre prof Marc Cereuil. Nous encadrons un groupe de 4 personnes : Astrid, Lucie, Eléonore et Romain et nous voilà partis pour un programme de 5 jours. A l'oeuvre, Astrid dans les belles dalles ensolleilés de Maccabi.

Dossier-8-4536.JPG

 

Le lendemain c'est sous un temps beaucoup moins clément que nous faisons la traversée des Pointes Lachenal. Eléonore arrive au sommet de la dernière pointe avec le sourire s'il vous plaît!! La limite pluie/neige se situant vers 3400m nous nous retrouvons vite trempé. Heureusement la nuit au refuge des Cosmiques nous permet de faire sécher tout ça.

Dossier-8-4542.JPG

 

Nous voilà repartis, mercredi pour l'Arrête des Cosmiques. Une course ludique et variée à deux pas du téléphérique. Le soleil brille toute la journée tout comme mes deux compagnons de cordée, Lucie et Eléonore! 

 

Dossier-8-4544.JPG

 

Dossier-8-4549.JPG

 

Dossier-8-4552.JPG

 

Cette course étant assez rapide nous arrivons de bonne heure à l'ENSA. Après une bonne pause nous remontons en montagne dormir au refuge Albert 1er au dessus du Tour. Au sommet des remontées mécaniques nous mettons 2h pour rejoindre le refuge, dèja bien occupé par de nombreux groupes de l'ENSA.

Jeudi, je fais équipe avec Romain pour parcourir l'Arrête de la Table à l'Aiguille du Tour. Une course d'arrête avec un peu plus d'envergure que les précédentes.

Romain aux prises avec l'aérienne arrête finale. Sous le regard attentif de nos professeurs en second plan... 

 

Dossier-8-4562.JPG

 

L'arrivée à la fameuse "Table" sonne l'invitation à la pause repas...et ce n'est pas ce groupe de l'ENSA qui me dira le contraire.

 Dossier-8-4564.JPG

 

Pause photo avec en toile de fond de gauche à droite : Aiguille d'Argentière, Chardonnet, Aiguille Verte et Mont Blanc, sommets mythiques du Massif.

 

Dossier-8-4560.JPG

 

La semaine touche à sa fin mais la motivation du groupe etant toujours aussi forte, vendredi, nous finissons par une grande voie dans les Aiguilles Rouges à côté de l'Index. Lucie garde toujours le sourire!

 

Dossier-8-4575.JPG

 

Astrid à fait la voie entierement avec ses gants à cause de ses doigts abîmés...chapeau!

 

Dossier-8-4583.JPG 

La troisième semaine, je fais équipe avec Olivier et Antoine encadré par le prof Robin Molinatti, un guide mythique de l'Oisans. J'ai l'honneur de grimper avec lui dans l'Arrête E du Crocodile, une voie ouverte par Pierre Alain en 1937 et qui vaut vraiment le détour!

 

Robin dans le passage clé de la voie, une cheminée physique côté V+. Nous avons grimpé la voie en 5h et en grosse mais une paire de chaussons est vivement recommandé.

 

Dossier-8-4646.JPG

 

Le pilier fait 500m de dénivelé en super caillou et sort au Sommet du Crocodile, une des pointes des fameuses Aiguilles de Chamonix.

 

Dossier-8-4649.JPG

 

Les Aiguilles de Chamonix...

Dossier-8-4653.JPG

 

La quatrième semaine est la dernière. Cette fois notre groupe est plus restreint et avec mon ami de promo Antoine Rongier nous avons deux cobayes pour nous deux.

 

Lundi nous montons au Refuge Dalmazzi en Italie. Le coin est grandiose et sauvage, fièrement dominée par l'Aiguille de Leschaux et sa mythique vois Cassin...mais ce sera pour une prochaine fois.

 

Dossier-8-7246.JPG

 

Le lendemain le temps est mitigé et nous choisissons de faire une grande voie dans les Rochers Rouge au dessus du Refuge. La pluie nous arrête à 2 longueurs de la fin mais avec 10 longueurs dans les bras, la journée est déja rentabilisée.

 

Dossier-8-4674.JPG

 

Le lendemain le vent très fort souffle en altitude et nous restons en moyenne montagne. Les Aiguilles Rouges offrent un beau terrain de jeux et nous visitons la classique Arrête de l'Index.

Laurence en pleine action. L'escalade n'est jamais difficile mais est souvent aérienne.

 

Dossier-8-4686.JPG 

Dossier-8-7282.JPG

 

Jeudi une très belle journée s'annonce et nous voilà partis pour une course de plus grande envergure. La Tour Ronde par l'Arrête Freshfield sera notre point d'orgue de la semaine. Cette arrête mixte se parcourt en aller-retour et est devenue la voie classique en été pour atteindre le Sommet. Nous avons pris la première benne de Torino à 6h30.

 

Cathy fait la pose devant les Mont Blanc. Comptez une heure d'approche en terrain glaciaire dans un panorama splendide pour rejoindre le départ de la course.

 

Dossier-8-7360.JPG

 

Fred Vallet est notre professeur de la semaine. Se déplaçant en solo dans ces courses peu exposé nous avons eu droit à des belles photos de sa part.

 

Dossier-8-7378.JPG

 

Dossier-8-7385.JPG

 

La Vierge du Sommet nous a beaucoup amusés. Du sommet la vue sur le Versant Italien du Mont Blanc est tout simplement grandiose. Entre pente glacée et mixte ce versant propose des itinéraires de "Grand Alpinisme".

 

Dossier-8 7435

 

Au sommet vers midi la course n'est pas finie et la descente est encore longue. Cathy tout sourire de refaire le passage du rasoir. Mais il faut se retourner voyons !

 

Dossier-8-7461.JPG

 

Notre journée à bien roulée et en fin d'après midi nous dégustons une bonne boisson en Italie, sous un ciel radieux.

 

Vendredi est notre dernier jour. La fatigue commence à se faire sentir et la météo est mauvaise, malgré tout la motivation est toujours là et il en faut plus pour arrêter nos 2 filles! Nous voilà donc à 8h dans la benne des Grands Montets. Perdu au milieu du brouillard et du vent qui fait tanguer la cabine. Le moral est toujours là et nous attaquons la petite arrête des Grands Montets sous le téléphérique. Similaire à l'Arrête des Cosmiques c'est une bonne alternative pour une course mixte. Nous finissons en beauté cette belle semaine.

 

La fin du Stage sonne l'heure et les résultats aussi! Je valide l'Aspi 3 et par la même occasion mes débuts en tant que Aspirant Guide de Haute Montagne! Donc si l'envie vous prends de parcourir une jolie course, je me ferais un plaisir de vous y emmener.

 

A bientôt 

Repost 0
Robin REVEST (Robinof) - dans Montagne
commenter cet article
16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 21:03

En cette belle journée estivale nous sommes allés grimper dans la Calanque d'En Vau avec Coline, Margaux et Etienne. Qu'il fait bon de profiter du ciel bleu et de la mer avant d'aller prendre de la hauteur à Chamonix et ses cimes enneigés...  

La journée était plutôt à la "farniente" mais avec Coline toujours autant motivé, nous avons quand même profité de ce lieux magique pour faire la classique de "l'Eperon des Américains" dans un enchainement original : plage - grande voie - plage. Ouverte par un trio de légende des années 60 : Gary Hemming, Royal Robbins et John Harlin!!! ce bel éperon se dresse droit au dessus de la mer et l'ambiance, plus que la grimpe en elle même, vaut le détour!

Décor de rêve pour grimper avec la calanques d'En vau et le Cap Canaille en toile de fond...

 

Dossier-8-4487.JPG

 

Coline au réta de L2

 

Dossier-8-4492.JPG

 

Co dans la troisième longueur. Contrairement au topo des Calanques il n'y a pas de relai entre le 5c et le 6b. La longueur fait 40m pour un beau 6a/+.

 

Dossier-8-4494.JPG

 

L'équipement est assez hétérogène, engagé voir exposé dans les passages faciles et rapproché dans le difficile. Deux petit friends permettent d'harmoniser l'ensemble.

 

Dossier-8-4511.JPG

 

Plein gaz sur la meditérannée dans la dalle de la dernière longueur.

 

Dossier-8-4516.JPG

 

Arrivée au sommet !

 

Dossier-8-4517.JPG

 

Une courte descente et nous revoilà les pieds dans l'eau!

 

A+

 

Repost 0
Robin REVEST (Robinof) - dans Escalade
commenter cet article
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 15:26

Hier en compagnie de Leslie nous sommes allés grimper la jolie voie "Une valse pour Manon" à la paroi du Duc au Verdon.

Cette voie se déroule sur le bord gauche de la paroi du Duc est présente un niveau abordable dans le 6a/b. L'équipement est très bon. Malgré les nombreuses cordées le rocher est encore neuf et d'une qualité incroyable.

La journée fut très belle et les longueurs tout autant! quelques images pour illustrer tout ça :

Le Duc à belle allure à l'entrée des gorges!

 

dossier-6-4459.JPG

 

Leslie dans le 5b de la première longueur. Le Duc de par son exposition présente l'avantage de pouvoir grimper au frais durant les chaleurs estivales. Et dans le sud ce n'est pas négligeable... 

 

dossier-6-4463.JPG

 

Déja un belle ambiance du haut de la deuxième longueur.

 

dossier-6-4466-copie-1.JPG

 

Dans les réta de la troisième longueur :

 

dossier-6-4469.JPG

 

Leslie dans le haut de la voie. En contrebas le Verdon et son eau turquoise invite à une baignade, mais il reste encore les rappels!

 

dossier-6-4474.JPG 

La descente est rapide et efficace grâce à 4 grands rappels qui dèpose au pied de la voie. Attention au 3e rappel le relai d'arrivée est à 48m! Finalement 40 min plus tard nous pouvons savourer une baignade bien méritée!

 

dossier-6-4484.JPG

 

Encore une belle journée de grimpe au Verdon. Décidement les itinéraires sont toujours plus beaux les uns que les autres...

La suite de l'été ça se passe à Chamonix!

A bientôt pour d'autres courses.

Repost 0
Robin REVEST (Robinof) - dans Escalade
commenter cet article
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 10:38

Voici une vidéo faite par Max Bonniot sur notre ascension en Mars dernier de l'éperon Est du Moose's Tooth en Alaska.

 

Lien ici : http://maxbonniot.blogspot.fr/2012/06/teaser-magic-mushrooms.html

 

P1080486.JPG

 

Bon film!

Repost 0
Robin REVEST (Robinof) - dans Montagne
commenter cet article
15 mai 2012 2 15 /05 /mai /2012 17:03

Lundi et Mardi je suis allé grimper en solo le mythique "Pilier Gousseault" au Verdon. Cet itinéraire de terrain d'aventure fût ouvert en 1973 par S.Mendola, J-Louis Deplaye et M.Barthassat en hommage à S.Gousseault, jeune alpiniste mort dans une fin tragique aux Grandes-Jorasses...

A l'époque et encore aujourd'hui le pilier Gousseault compte parmi les voies mixtes des plus dures du Verdon. Il fallu 3 tentatives à S-Mendola pour y venir à bout dont une très poussée avec "petit Louis"! Ces grimpeurs, formant "la bande des Toulonnais" car étant de Toulon, on laissés là une belle empreinte dans l'Escalès et ce pilier est une de leur plus belle réussite...il m'a toujours fait rêver et en bon Toulonnais que je suis je me devais d'aller lui rendre visite...

Aujourd'hui la voie reste toujours exigeante car la plupart de l'équipement en place a été déséquipé. Il faut se protéger régulièrement à l'aide de pitons et friends tout en grimpant en libre. L'ambiance est démente.

Lundi, après les rappels de la Fête des Nerfs me voici à pied d'oeuvre, il est 10h. J'aimerais bien bivouaquer à la plateforme de R8 et c'est super motivé que j'attaque la première longueur du "Gousseault". Enfin! Depuis le temps que je passais au pied j'y suis!

 

dossier-6-4358.JPG

 

Les 15 premiers mètres en dalle lisse sont équipés avec des boulons d'époque! Les plaquettes n'ayant pas tenu au fil des temps, il faut cravater les tiges et être léger...je commence à regretter mes hamburgers d'Alaska!!

 

dossier-6-4360.JPG

 

Pour les photos, grimper tout seul c'est pas le top...mais bon c'est mieux que rien ! Ici dans la seconde longueur. Tout seul il faut bien gérer les cordes du relais avant de partir si on veut éviter les noeuds...

 

dossier-6-4362.JPG

 

Au dessus du Jardin de la Mousson le pilier devient très raide et le rocher plus fracturé. C'est à la descente en posant mes fractios pour récupérer mon sac que je prends conscience de la raideur!

 

dossier-6-4365.JPG

 

Dans la belle dalle de L6. Par moment le rocher, très compact, ne permet pas de se protéger et oblige à de belles envolés pour trouver une bonne protection!

 

dossier-6-4373.JPG

 

La septième longueur, plein gaz !!! On démarre en libre, s'en suit une section d'artif et une traversée à gauche qui livre l'accés à une fissure jusqu'au relai.

 

dossier-6-4378.JPG

 

dossier-6-4379.JPG

 

dossier-6-4375.JPG

 

Il est 18h30 quand j'arrive à R8. Le bivouac est confortable et j'ai prévu en plus mon hamac! Au top!

Un autoportrait de fin de journée et la fatigue qui commence à se faire sentir...

 

dossier-6-4393.JPG

 

 Y'a pire comme vue...

 

dossier-6-4405.JPG

 

Le lendemain, après une bonne nuit je démarre de grimper à 7h. En guise de réveil la méchante dalle engagé de L9... C'est la longueur qui m'a le plus marqué de la voie. Il faut grimper en libre tout en se protégeant dans une dalle où trouver son itinéraire n'est pas évident. On se croirait à la Marmolada!! Je suis content car avec ma technique du gri-gri j'arrive à grimper en libre jusqu'à un certain niveau biensur.

Mon appareil photo est tombé en fin de batterie donc j'ai fini avec l'Iphone...Du relai la sortie de la dalle :

 

dossier-6-0409.JPG

 

La suite se déroule dans une ambiance aérienne avec plus de passage en artif. Le rétablissement dans les gouttes d'eau sur une suite de boulons reste un grand souvenir de la douzième longueur!! On rejoint ensuite le relai de la Fête des nerfs puis par une dernière en longueur en 5+ superbe, le sommet.

 

dossier-6-0413.JPG

 

Dément un rêve se réalise!!

 

dossier-6-4424.JPG

 

Ce fut une super expérience dans un lieux que j'affectione particuliérement et j'ai appris pleins de chose.

Cependant, je préfère de loin grimper avec vous les copains!! Alors à la prochaine ensemble pour une belle virée.

Voici mon topo avec un tracé d'ensemble en complément de celui de C2C : Pilier gousseault Pilier gousseault

Le topo de C2C : Pilier Gousseault - Il est très bien, voiçi juste quelques modifications :

- L1 : La longueur en sortie n'est pas tout équipée, j'ai rajouter quelques friends et un piton.

- L5 : La fissure n'est pas trop marqué. Ne pas aller dans la fissure droit au dessus mais suivre une oblique vers la gauche dans un rocher blanc assez fracturé. Il n'y a pas de fissure a proprement parler. Assez impressionante mais passe bien finalement.

- L7 : Il y a 1 piton au départ puis un spit de 8 au dessus.

- L8 : On trouve 1 piton que l'on ne peut clipper qu'avec un stopper puis ensuite un piton vers la gauche avant de revenir à droite.

 

A+

Repost 0
Robin REVEST (Robinof) - dans Escalade
commenter cet article
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 11:45

Mardi 8 mai avec Samuel nous avons parcouru l'Arrête centrale de la face Ouest du Faron. Le Faron est véritablement la montagne des Toulonnais! Il domine fièrement la rade de Toulon du haut de ses 584m!  

La face ouest est la partie la moins fréquenté pour l'escalade mais pas la moins intérréssante. On y trouve des voies de terrain d'aventure plutôt sympa comme le "Pilier du Genévrier" et "l'Arrête Centrale". Les autres itinéraires étant déllaissé à cause de la qualité du rocher.  

L'arrête Centrale est une des plus grande voie de Toulon avec ses 200m. L'équipement en place, sur pitons, demande à être complété par un jeux de friends et des cablés. Les relais ne sont pas toujours équipé et le rocher bien que correct demande quand même un minimum de précautions...

 

Samuel dans le première longueur. A noter qu'il y a 2 départ pour la voie : celui de droite sur spit comporte 4 longueurs dans le 4/5. Celui de gauche 3 longueur 6a max.

 

dossier-6-4349.JPG

 

La deuxième est la plus raide en 6a.

 

dossier-6-0231.JPG

Samuel au pied du second ressaut. Il nous reste 3 grandes longueurs jusqu'au sommet.

dossier-6-4352.JPG

Dans les derniers mètres de la voie. Derrière c'est l'Aiguille du petit Capucin. On y trouve des voies de 3 longueurs max dans un niveau 6/7 assez engagé. On peut quand même atteindre le sommet facilement par la voie normale en 3.

dossier-6-4356.JPG

 

La face ouest est un lieux idéal pour apprendre à grimper en Terrain d'Aventure.

 

A la prochaine!

Repost 0
Robin REVEST (Robinof) - dans Escalade
commenter cet article
5 mai 2012 6 05 /05 /mai /2012 07:38

Du 19 mars au 23 Avril avec l’équipe du GEAN nous sommes partis grimper en Alaska dans le massif du Denali. Cette expédition clôture en beauté nos 2 ans de formation au sein de la sélection 2011-2012. Une expé, après les minutieux préparatifs à la maison, commence par un long voyage.

dossier-6-3840.JPG

Vingt-six heures avec avoir quitté la France nous atterrissons à Anchorage, point de départ de notre aventure.  Les courses en tout genre (bouffe, tel satellite, matériel technique) nous prennent 3 jours. Après une manip de voiture nous sommes bien contents de quitter cette ville bruyante pour Talkeetna, petite ville paisible à la porte du Denali.

dossier-6-5351.JPG

Le Road House, notre gite à Talkeetna. 

dossier-6-5366.JPG

Les routes sont bien enneigés et permettent quelques fantaisies automobile...mais sans pneu neige mieu vaut y aller mollo...n'est ce pas M...

dossier-6-3863.JPG

Les sacs bien empaquetés nous sommes prêt pour passer 20 jours sur le glacier. Nous en profitions pour décider nos objectifs et cette fois ci nous irons grimper sur le Buckskin glacier.

Une trentaine de sacs, pour une équipe de 8 c'est le minimum pour passer 20 jours en autonomie sur un glacier.

dossier-6-8326.JPG

En Alaska, la marche d’approche est réduite car des petits avions de la compagnie TAT (Talkeetna Air Taxi) nous déposent directement au pied des faces.  

dossier-6-5437.JPG

 

dossier-6-8352.JPG 

Trente minute de vol et nous voici tout de suite loin de tout, posé au pied de nos deux objectifs : Le Moose’s Tooth et le Bear Tooth. Le choc est brutal, que les faces sont grandes !

A l'approche du Denali

dossier-6-5382.JPG

 Première vision des faces Est du Bear Tooth et du Moose's Tooth

dossier-6-3908.JPG

dossier-6-5480.JPG

Nous allons rapidement découvrir les températures négatives des lieux de ce mois de Mars glacial et nous montons rapidement nos tentes.

dossier-6-3915.JPG

Dans la tête messe, le quotidien et les repas s'organisent. Quand tous les aliments sont gelés il devient plus compliqué de cuisiner. Finalement, pas la peine de trop se casser la tête, pates et riz pour vingt jours, tout le monde sera content.

Max, nuisible gardien des lieux...

dossier-6-5490.JPG

Romain et Jérémy au repos? Et oui sa arrive!

P1080498.JPG

Après un jour de repérage les équipes sont formées et les projets aussi : Nous voudrions ouvrir deux nouvelles voies. Titi, Romain, Jérémy, Simon iront au Bear Tooth pour essayer d’ouvrir la fabuleuse goulotte de sa face Est. Christophe, Estelle, Max et moi iront au Moose’s Tooth avec l’objectif d’ouvrir son éperon Est et sa face Nord.

Christophe et Titi au pied du Moose's Tooth et sa superbe face Est, haute de 1500m.

dossier-6-3922.JPG

La face E du Moose's Tooth avec au centre la goulotte d'Arctic Rage...

dossier-6-3914.JPG

 Vue d'ensemble sur le Bear Tooth et Moose's Tooth. Au pied à droite nous voyons notre équipe.

P1080462.JPG

Aprés deux jours au Camp de Base nous voilà partis pour le Moose’s Tooth. La météo est mitigé, partagé entre éclaircie et précipitations, nous décidons quand même d’y aller en  comptons sur notre motivation pour ne rien lâcher !! Nous voilà partis pour 7 jours de grimpe, forcément les gros sacs seront de la partie.

La partie supèrieure de notre éperon :

dossier-6-4195.JPG

Au programme, du mixte, de l’artif et des champignons monstrueux pour une voie de 1500m que nous appellerons « Magic Mushroom »... (ED/VI - A3 - M6 et 90°).

Topos.jpg

Premier Jour, le jour se lève, nous remontons un couloir de 400m qui nous amène au pied d’un verrou mixte difficile.

dossier-6-3954.JPG dossier-6-8498.JPG

Tof et Estelle installe le bivouac tandis qu’avec Max nous en profitons pour fixer les 4 premières longueurs de la voie. Nous sommes direct dans le bain avec déjà des longueurs dures en A2 et M6 et nous comprenons qu’il va nous falloir du temps.

Du pitonnage, des rétablissement dans de la neige inconsistante, voilà ce qui va etre notre quotidien pour les 5 jours à venir...

dossier-6-8505.JPG  Max dans le mixte de départ. 

dossier-6-3968.JPG

Deuxième jour, après les remontés usantes sur les corde fixées la veille nous rejoignions une brèche sur l’arrête par un couloir en neige. L’après-midi nous ferons 3 longueurs avec Max où nous découvrirons la grimpe dans la neige verticale et les arrêtes de champignons, la grimpe dans ce terrain nous prend du temps et en fin d’après-midi nous posons notre second bivouac sur une belle arrête.

Tof dans la remontée à la brêche. 

dossier-6-3982.JPG

  dossier-6-8578.JPG

dossier-6-3984.JPG

 Max trouve la voie dans la seconde tour!

dossier-6-8579.JPG

 Une superbe longueur où je découvrirais les subtilitées de la neige...

dossier-6-4000.JPG

dossier-6-4005.JPG

Troisième jour, il neige. Christophe et Estelle prennent le relai et nous en profitons pour nous reposer. Ils gagnent 5 longueurs de plus et se rétablissent sur la seconde tour. Les passages sont variés et bien classes. Le mixte alterne avec des sections d’artif compacte. La neige recouvre les dalles et demande du nettoyage, bravo à Tof et Estelle qui se frise !

Estelle au 3e jour! Le moral toujours à bloc c'est certainement elle qui s'est plein le moins! Chapeau bas!

dossier-6-8605.JPG

P1020912.JPG

Arrivée vers 20h, le bivouac que nous trouvons est en mode « mystique ». Nos deux plateformes sont taillés sur une arrête effilée dont la solidité nous fait poser quelques questions. L’espace est réduit au minimum et il ne vaut mieux pas trop se pencher…Pour l’anecdote, Estelle en terrassant à fait partir un morceau de l’arrête et s’est retrouvé 10m en contrebas, heureusement sans conséquence…hum hum, vite nous posons 2 spits une dizaine de mètres plus haut pour détendre l’atmosphère…Onze heures : aprés un repas, extinction des feux.

dossier-6-4046.JPG

Quatrième jour. Le réveil sonne, il est 5h et le thermomètre indique -18°c dans la tente!!! Vacherie c’est à nous de grimper ! Une dalle recouverte de neige ou je passe en artif se charge de me réveiller puis Max s’envoie une superbe longueur en pure goulotte. La suite est le crux de la voie avec 60m de champignons entre 80 et 90° ! Il nous faut plus de 5h pour en venir à bout. Nous sommes épuisé mais la dernière tour est fixé ! Nous retournons à notre « maudit bivouac ». Le froid commence sérieusement à nous fatiguer, physiquement et mentalement. Grimper avec du -20/-25° en permanence n’est pas un exercice facile et nous apprenons beaucoup sur nous.

dossier-6-8615.JPG

dossier-6-8622.JPG 

dossier-6-8628.JPG

Cinquième jour, le vent s’ajoute au froid. Tof remonte sur les cordes fixées la veille et par une savante manip de corde digne de Mac Gayver nous basculons de l’autre versant du champignon par un rappel déversant de 20m contre assuré par le relai 60m plus bas. Précaire l’engin !  Nous laisserons deux brins en place pour nous  faciliter la remontée lors de la descente. La solution est trouvé et la crête n’est plus très loin!

P1020939.JPG

  Estelle et le rappel du Champignon final...

STC_8642.JPG

Un autre rappel de 20m plein gaz nous dépose dans la goulotte finale qui en 4 longueurs de glace nous permet de rejoindre la crête 400m sous le sommet. Ce soir ce sera un bivouac de luxe !

P1020948.JPG

Max se déchaine dans la goulotte final et nous enmènes au Col!

dossier-6-8661.JPG

Nous sommes en milieu d’après-midi, avec Tof nous allons fixer la rimaye pendant que Max et Estelle installe le bivouac. Ce soir nous profitons d'un superbe coucher de soleil sur le Denali. 

STA_8674.JPG 

dossier-6-8696.JPG

Nous sommes au pied du haut de la face nord. Il nous reste 400m  moins technique mais le cheminement entre les crevasses et les séracs n’est pas facile à choisir. Les tentatives précédentes ont tous buté 100m sous le sommet à cause de l’énorme sérac qui défend son accès et nous n'avons donc pas de topo. Après quelques réflexions nous trouvons un cheminement qui semble faisable grâce à de longues traversée et des zig-zag complexe…

La partie gauche de la face nord est grandiose.

STB_8731.JPG

La partie centrale et ses ice-flutes que nous traverserons jusqu'a l'arrête à sa droite.

dossier-6-4071.JPG

Sixième jour, aujourd’hui nous tentons le sommet en aller-retour avec des sacs léger. Une tentative par la gauche s’avère peu concluante et nous choisissons notre seconde option. Il nous faudra sept heures d’errance pour parvenir au sommet. Nous sommes bien fatigué et heureusement que nous pouvons compter sur Christophe pour nous guronser et montrer la voie.

STA_8694.JPG

 L'arrête terminale avec derrière le Mont Dickey, sommet Majestueux du Ruth Glacier.

STA_8700.JPG

  Les 4 au sommets!

P1020959.JPG

La joie est immenses pour nous quatres et nous savourons l’instant. Malgré tout on ne s’attarde guère car la descente est longue. Par des longues désescalades  et des rappels nous rejoignons notre bivouac pour une sixième nuit.

STC_8690.JPG

Le lendemain, il nous faudra une grande journée pour descendre, par une série de 25 rappels dans la voie. Bien sec et affamé on commence à rêver de repas en tout genre et du confort du CB. Vers 19h nous retrouvons le reste de l’équipe, la banane aux lèvres. Les retrouvailles sont chaleureuses. Le repas est ingurgité à vitesse grand V et nous filons nous coucher. Finit les duvets gelé et les lyophilisé maintenant c’est fête et nous allons savourer !!

Nous passons les jours suivants à récupérer et à sa goinfrer au Camp de base. L’équipe de Titi profitant d’un beau créneau météo annoncé par notre routeur Michel Dimitrief est partie pour finir d’ouvrir leur goulotte et rejoindre le sommet du Bear Tooth. Nous resterons en stand bye pour leur donner la météo. Il leur faudra trois jours de grimpe (après 5 jours de préparations) plus un jour de descente pour venir à bout de leur objectif. La ligne est grandiose et d’une pureté incroyable. Cette seconde ouverture clôture en beauté nos 20 jours sur glacier et la réussite de l'expé pour toute l’équipe. On ne demandait pas mieux!

Ce fut une super expèrience sur tout les points de vue et une bonne entrée en matière comme première expé!

Merci à toute l'équipe pour les magnifiques moments passés ensemble. A Tof et Estelle pour cette belle aventure. A Titi, Romain, Jérémy et Simon pour votre ouverture au Bear Tooth. A Max pour ces incroyables journées et nos nombreux délires. Merci à Scarpa pour votre soutien depuis 2 ans! Et au Club Alpin Français pour nous avoir permis de découvrir des nouvelles montagnes...

   STA_8890.JPG

 La suite au prochain épisode!

Ci joint l'article de Titi dans Alpinist 

Repost 0
Robin REVEST (Robinof) - dans Montagne
commenter cet article
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 19:05

Et voila cest le retour a Talkeetna apres 20 jours sur le glacier. Une belle expe de reussie avec 1 ouverture pour chaque equipe. Pas de bobo nous avons tous la banane!! L'equipe de Titi, Simon, Romain et Jeremy ouvre une goulotte magique au Bear Tooth en 4 jours de preparation puis 4 jours de grimpe. L'equipe de Christophe, Estelle, Max et moi ouvront l'eperon Est du Moose's Tooth et sa face nord en 7 jours. Deux voie bien longues et varies qui nous ont demande beaucoup deffort pour en venir a bout!!

 

Maintenant on se repose a Talkeetna...Soiree country, on se regale de burger avec en ligne de mire le concour Dennys. Il nous reste 1 semaine on va aller se ballader plus au Sud en essayant de pas se faire manger par un ours. Retour en France le 23 Arvil!

 

Je posterais des photos et un compte rendu plus detaille.

 

La biseatous!

 

Repost 0
Robin REVEST (Robinof) - dans Montagne
commenter cet article
24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 22:28

Salut a tous. Tout va bien, apres les longs preparatifs de debut d'expe nous sommes enfin a Talkeetna pret a decoller. Et on a tous hate! Les burgers geant et les pancakes commencent a faire gros! La meteo est moyenne aujourdhui mais normalent cest bon pour demain! Nous embarquons jusqu'au 16 avril.

 

Les sacs sont boucles et pret a etre charge. Avec Max on sest mis une bonne mission pour rammener les voitures de location a Anchorage et revenir en stop...Les coachs, eux on pu faire leur survol en avion pour matter les conditions et sa sanoncent pas mal du tout!!

 

A plus

 

dossier-6-0337.JPG

Repost 0
Robin REVEST (Robinof) - dans Montagne
commenter cet article

Me Contacter :

REVEST Robin - A.Guide de Haute Montagne 06 88 62 25 69 - robin.revest@hotmail.fr - 246 ch des fours à chaux 83200 TOULON

  uiagm

Liste D'articles

  • Nouveau Site Web
    Bonjour, Voici le lien de mon nouveau Site Web : http://www.robinrevest.com Il prend la suite de ce blog que je ne ferme pas. Vous y retrouverez des nouvelles voies, des topos, des infos et mes activités professionnelles... let's go!! A bientôt
  • Nouveau site
    Bonjour à tous, Un nouveau site va voir le jour d'ici la fin de l'année avec des nouvelles news, des nouvelles infos. Ce sera la suite de ce blog avec encore de belles aventures dans les Alpes ou ailleurs!! Alors à bientôt!! Bonne grimpe!!
  • Vidéo Expédition Face Sud de l'Aconcagua
    Une vidéo de notre expédition à la face sud de l'Aconcagua en décembre 2012 avec Hélias Millerioux
  • Mini Camp dans le 06
    Vendredi et samedi avec une équipe de jeune de Toulon (Mehdi, Yves, Arnaud) et des éducateurs (Anne-Laure, Bernard, Samir) nous avons réalisé un mini camp dans l'arrière pays Niçois. Ces mini camps ont pour but de faire découvrir à des jeunes issus des...
  • Programme estival à Chamonix
    Bonjour, L'été approche à grand pas! Avec un de mes clients (Ken-20ans) nous recherchons un troisième compagnon de cordée désirant réaliser quelques jolies courses mixte à Chamonix dans un niveau AD/D. Date : Libre du 28 Juillet au 23 Aout Idées de courses :...