Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 août 2010 6 28 /08 /août /2010 17:59

Hier en compagnie de Coline nous avons passé une super journée dans les Gorges du Verdon à la paroi du Duc.

Au programme une jolie grande voie dans une paroi fabuleuse sans oublier la fameuse Palluarde pour fêter ça ! et pour cloturer en beauté la journée, baignade au lac de St croix..

 

Mise en jambe dans la traversée au dessus du Verdon.

 

zegeg-003.JPG

 

Co dans L1, la premiére partie remonte un diédre sur 4 longueurs pas trop dures,

 

zegeg-006.JPG 

 

Déclipage en L4

 

zegeg-011.JPG

 

Puis avec L5 la voie quite le diédre et tire tout droit dans des beaux murs raides, un beau 6c pour commencer.

 

09bis.jpg

 

Puis Co dans L6, pour nous la plus belle longueur de la voie, un 6c d'anthologie !

 

zegeg-020.JPG

 

Et L7, le crux :

 

zegeg-027.JPG

 

Petite acrobatie dans les rappels !

 

zegeg-045.JPG

Repost 0
Robin REVEST (Robinof) - dans Escalade
commenter cet article
19 août 2010 4 19 /08 /août /2010 17:07

Ce matin rendez vous matinal avec Etienne, Coline et sa pote Anouk pour aller grimper ensemble à la Piade.

Il ya quelques jours Etienne et sa soeur ont répétés le "grand toit" en artif et ce fut une très belle réalisation de leurs part, depuis le temps qu'on lorgner dessus il fallait y aller dans cette voute impressionnante !

 

Donc ce matin avec Etienne on y retourne avec l'optique de faire un max de libre et Etienne échoue vraiment pas loin de la sortie...La cotation tourne autour du 7c/8a dans un style assez déroutant et dans un rocher bien psycho par endroit mais alors quel ambiance à la renverse !

 

Pour rejoindre la base du toit, il ya une longueur en traversée pourri mais bien équipée sur le bord gauche de la grotte et qui permet d'atteindre un relai sur une terrasse.

 

kgkk-002.JPG

 

Ensuite c'est tout droit dans le plafond avec la fissure principale et c'est partis pour 12 bon métres...

 kgkk-008.JPG

 

Le beau run d'Etienne :

 

kgkk-043.JPG

 

kgkk-046.JPG

 

A+

Repost 0
Robin REVEST (Robinof) - dans Escalade
commenter cet article
12 août 2010 4 12 /08 /août /2010 17:01

Retour photos sur quelques courses de ce mois de juillet. A Chamonix nous n'avons pas trouvés les bonnes conditions pour les projets prévus mais on c'est quand même débrouillés. La fiin du mois c'est déroulé dans les Ecrins et ce fut l'occasion de rendre visite à la face N de L'Ailefroide par 2 fois avec une voie "méconnue" et une "Grande classique"...

 

La première course fut l'Aiguille de la République par sa voie normale avec Hélias, Alice, Dorian et Bit-Ker. Côté D+ c'est une course sérieuse ou la descente sera la difficultée majeure. Pour rigoler on décide de bivouaquer à l'ancien refuge en plein millieu de la face, ambiance !

 

Coucher de soleil sur le versant Charpoua avec la Verte dans les nuages.

 

eheheh-011.JPG

 

Arrivé à l'ancien refuge tard dans la nuit, les Mrs Propres sont content de leur travail ! Les chutes de neige des derniers jours contrastent avec l'ambiance "tropical" du début du mois.

 

eheheh-018.JPG

 

Alice et Hélias chargés comme des mulets juste aprés le départ. On va déposer nos sac lourds sur une terrasse au dessus du bivouac pour grimper léger le reste de la voie.

 

eheheh-030.JPG

 

Les derniére longueurs sont bien raides dans le niveau 5b/c. La derniére dans une dalle trés fine cote 6c+ mais peut se passer en A0. Et le sommet trés exigu est fidéle aux attentes.

 

eheheh-036.JPG

 

Ensuite entre deux perturbations avec Dorian ont trouve le créneau pour faire la voie Brown dans la face Ouest de Blaitière. On a trouvé cette voie magnifique avec des séries de diédres et fissures soutenues dans de nombreuses longueurs et sur un équipement ancien et engagé. Seul bémol il semblerait que la dernière longueur pour rejoindre les vires fontaines se soit éboulé ? La descente en rappel das la voie demande de la vigilance pour éviter des coincements.

 

Dans la mythique fissure Brown, un off-widch en 6c qui demande de s'employer et de s'engager. Un friends n°4 voir deux n'est pas du tout superflu. Je n'en avais pas et j'ai bien flipper mais c'est passer en coincant tout ce que j'ai pu, le N°3 ne passe pas... 

 

eheheh-065.JPG

 

Dorian à l'attaque du beau diédre de L3 et L4.

 

eheheh-069.JPG

 

Dorian dans les longueurs du haut :

 

eheheh-077.JPG

 

Vue du dessus de la fameuse fissure Brown :

 

eheheh-098.JPG

 

Les créneaux de beau temps se font toujours aussi rares et on décide de mettre les voiles pour aller en Oisans. Hélias est en stage à l'ENSA est ne peut s'absenter.

 Je récupère Yann au passage à Annecy puis on décide de faire une grande course dans la face NW de l'Ailefroide, se sera le "Pilier des Temps Maudits" une voie ouverte par le talentueux Arnaud Guillaume et Pascal Dauger en 1997 et qui aboutit à l'Ailefroide Central. C'est un beau pilier sauvage haut perché à l'abri des chutes de pierres et dans une grande ambiance typique de l'Oisans. Le rocher est quand même bien moyen mais on y trouve de belles longueurs soutenues.

Bien rodé on mettra 11h pour la voie et on arrivera à Briançon à 20h avant le début de la finale de Serre-Chevalier pour passer une bonne soirée !

 

Aprés un jolie bivouac non loin de l'attaque, il faut compter 3h30 à 5h pour la premiére partie qui permet de rejoindre le pied proprement dit du pilier. Cette premiére partie dans le 4/5 haute de 400m environ débute par la Devies-Gervasutti puis longe rive droite le couloir issue de Coste Rouge. Assez exposé au chutes de pierres il convient d'être bien efficace et trouver l'itinéraire le moins exposé aux pierres, c'est à dire assez loin du couloir...

 

tujrrj-741.JPG 

 Yann attaque L1, un dalle en 5a qui mène aux choses sérieuses...

 

eheheh-106.JPG

 

  Moi dans L2, la raideur est bien présente, premier crux en 6-A1 pas facile mais majeure.

 

tujrrj-751.JPG

 

Yann poursuit dans le second crux, toujours bien raide.

 

eheheh-111.JPG

 

La suite déroule plus et le pilier devient plus couché. Mais sa ne dure pas éternellement et une fois au sommet de celui-ci la grande muraille terminale qui nous attend est bien impressionante et nous montre que c'est pas encore finie. Yann l'attaque par une grande longueur en 4 en écharpe à gauche qui rejoint une sorte de rampe/diédre incliné.

 

eheheh-115.JPG

 

Puis je continue dans un beau 5+ exposé au départ.

 

tujrrj-757.JPG

 

Une autres belles longueurs pour Yann cette fois-ci, un diédre en 6a.

 

eheheh-117.JPG

 

A deux longueur du sommet, c'est pas finie avec ce beau dièdre en 6a+ raide.

 

tujrrj-774.JPG

 

Au sommet vers 14h on s'accorde une bonne pause bien mérité puis on décolle, la descente fastidieuse est trés longue jusqu'a Ailefroide. En faisant un maximun de désescalade la face Sud de l'Ailefroide se descent assez bien par le couloir à gauche du couloir central (celui indiqué par les topos) puis 2 rappel de 50m. La suite jusqu'au refuge du Séle puis à Ailefroide est fatiguante mais le chemin est bien cairné et tracé. On mettra 4h30 pour rejoindre Ailefroide au pas de course.

 

Le lendemain la météo est mitigé, Yann rentre à Annecy avec en poche une soirée qu'il n'est pas prés d'oublier...

Je retrouve ensuite avec grand plaisir Dorian et Martin pour se concocter une autres course. Accompagné de Thomas on passe de supers bons moments en sa compagnie (Deux journées avec Thom c'est quelque choses et il faut y être pour comprendre)... Baignade en tout genre à la Roche de Rame, festivité à Vallouise, c'est cool les vacances !

 

Enfin la météo s'améliore et on décide d'aller à Coste Rouge en non-stop, une grande arrête séparant la face N de l'Ailefroide Centrale de l'Occidentale. Le cadre est fantastique mais le rocher demande de la vigilance dans beaucoup d'endroits. Par contre les perturbations des jours précdent vont compliquer l'affaire, le rocher sera bien platré à partir de 3500m et le lichen glissant c'est pas trés amusant..

 

Un réveil irréel à 2h au Pré avec Thom et son pote Comando qui nous raconte ses péripeties hallucinantes (notez le couteau de mission et le piolet pour le nuttos) !

 

eheheh-124.JPG

 

 

Martin dans la premiére partie de l'arrête, on est bien content de retrouver le soleil parceque sa caille sévere de l'autre versant !

 

eheheh-151.JPG

 

Du côté NW l'ambiance n'est pas la même...

 

eheheh-160-copie-1.JPG

 

 eheheh-166---Copie.JPG

 

Une derniére longueur pour arriver au sommet.

 

eheheh-172.JPG

 

Aus Sommet de l'Ailefroide Centrale, une bonne sieste bien mérité !

 

eheheh-173.JPG

 

Puis la descente toujours aussi classe.

 

eheheh-181.JPG

Repost 0
Robin REVEST (Robinof) - dans Montagne
commenter cet article
19 juillet 2010 1 19 /07 /juillet /2010 20:37

Avec Samuel EVIN nous sommes montés 5 jours à Chamonix rejoindre toute la fidèle bande d'énérvés Parisiens (Hélias, Dorian, Martin, Bit-Ker...) pour de belles courses d'arrêtes et des trés bons moments avec eux.

C'est une découverte pour Samuel qui rêvé depuis longtemps de commencer l'alpinisme. Eh bien il peut être fier de lui car nous avons pu réaliser 2 jolies courses d'arrêtes bien sympathique pour une jolie entrée en matiére : La Traversée des Aiguilles Dorées et L'Arrête des Crochues !

 

Le beau temps est là et les conditions sont caniculaires. La plupart des courses de neige sont en mauvaises conditions et il est préférable de faire du rocher en ce moment. On ne perd pas de temps et jeudi 15 on monte bivouaquer à côté de la cabane d'Orny sur le plateau du Trient pour les Aiguilles Dorées. Dorian et Martin sont de la partie pour cette "classique" course d'arrête et avec 2 copains en plus c'est toujours plus marrant ! 

 

Dorian fait la pose au coucher de soleil devant l'objectif de demain.

ggo-012.JPG

 

Sam dans la première partie des arrêtes. C'est jamais dur mais il faut bien louvoyer pour trouver le facile.

 

ggo-024.JPG

 

Dorian assuré par Martin dans la fissure du Col Copt et son départ pas facile !

 

ggo-025.JPG

 

Martin dans les gendarmes menant à l'Aiguille de la Varrape aprés le passage délicat de la face N des Aiguilles penchés. Le seul endroit où le rocher est vraiment mauvais et demande de la prudence !

ggo-033.JPG

 

Sam bien content à l'approche du dernier sommet, ce fut une bonne bambé pour une première !

 ggo-035.JPG

 

Le plus dur reste à faire ! Rejoindre en moins d'1h15 le télésiège avant sa ferneture; 1100m plus bas ! Que du bonheur pour les genoux mais on est bien content d'éviter les 1h30 de marche supplémentaires !

 

Une journée de repos et de visite pour Sam, on repart dimanche dans les Aiguilles Rouges pour une autre classique : La face Est des Aiguilles Crochues suivi de la traversée.

 

La Face Est se remonte en 4 longueurs dans le 3/4 mais peu équipés donc formateur. Les protections sont assez aisé à trouver avec de nombreux becquet et des fissures franches. La dernière longueur est la plus difficile, on peut contourner le pas dur 3m par la gauche dans un mur raide en 4+ mais prisu ! Ensuite on évolue sur l'aérienne arrête devant un panorama splendide sur la massif du Mont Blanc.

 

Sam dans le grand dièdre de L3

ggo-045.JPG 

 Au sommet de la Face E sur fond de Mont Blanc ! Pour une prochaine !

 

ggo-057.JPG

 

Il y a encore des névés jusqu'au Lac Blanc donc la descente est  assez rapide.

 

A bientôt pour de jolies courses, la saison est loin d'être terminé !

Repost 0
9 juillet 2010 5 09 /07 /juillet /2010 13:30

Du 29 Juin au 8 Juillet nous sommes partis rendre visite avec Yann Borgnet au grandiose massif des Dolomites situé au NE de l'Italie.

D'une réputation mondiale, c'est le paradis du grimpeur car on y trouve de nombreuses et très hautes faces calcaires toutes aussi majestueuses les unes que les autres. 

 

De l'escalade athlétique et impressionante des Tre Cime au dalles engagés de la Marmolada on y rencontre tout les styles de grimpe et de rocher et les possibilitées sont démentielles !

On est parti d'Annecy le 29 au matin en direction de Cortina d'Ampezzo. Conduite économique oblige on a mis environ 13h mais en ne passant que par les nationales, pas un brin d'autoroute svp ! La conduite à l'italienne est assez surprenante, surtout à Milan ou c'est chacun pour soi et où on fait abstraction du code de la route...

 

Bref, le 30 juin les choses sérieuses commencent, direction les Toffane di Roses pour la voie "Constantini-Appolonio" (TD+/500m et 7a en libre). Une belle entrée en matiére pour se mettre dans l'ambiance de ces si grandes parois...On libére les 3 longueurs clé en 6a/A0 pour une cotation max de 7a environ.

 

Les Toffanes di Roses au matin :

 

ufufu-002.JPG

 

Dans la grande fissure de départ, parfait pour se mettre en jambe :

 

DSC04297.JPG

 

ufufu-018.JPG

 

Nous avons fait la partie du millieu en 3 grandes longueurs : 7a/6c/6c+ 

Dans L1 DSC04303.JPG

Yann poursuit dans L2 :

ufufu-015.JPG

Puis je finis dans L3, la fameuse fissures entiérement équipé avec des coins de bois et des lunules, on se met vite à l'envers dedans...

DSC04304.JPG

 

Le lendemain on passe aux choses sérieuses avec la Brandler-Hasse (ED/550m/7a+) dans la Face N de la Cima Grande. Une voie mythique dans une ambiance extraordinaire. L'escalade est toujours raide mais bien prisu et gimper en libre dans un telle paroi est trés grisant !

Coucher de soleil sur les Tre Cime, La Brandler Hasse se situe au centre de la paroi du millieu,

 

Tre-Cime-di-Lavaredo.jpg

 

Au pied du mur !

DSC04344.JPG

Le fameux grand diédre central :

 

erree-027.JPG

 

Dans les premiéres longueurs :

 

DSC04348-copie.jpg

Dans le bas les longueurs sont plutot courtes donc on peut facilement coupler 2 longueurs en 1. Ici Yann part pour L3+L4, un beau 6c de conti !

 

DSC04350.JPG

Je continu dans L5 et L6, là aussi c'est bien conti mais sa déroule pour 6c, on se rapproche des toits...

 

DSC04360.JPG

Yann les attaque par une grande longueur raide, 6c puis 7a.

 

DSC04367.JPG

DSC04374.JPG

 

A mon tour de tirer sur les bouteilles, et elles sont bientôt pleine mais sa libére, deuxiéme 7a !

 

DSC04382.JPG

 

Vue plongeante du relai, dur de lacher les mouvements au début mais ensuite sa se décoince.

DSC04392.JPG

 

Cette voie ouverte en 4 jours de juillet 1958 nous a vraiment enthousiasmés et marqué, on ne peut que tirer notre chapeau aux ouvreurs de ce magnifique itinéraire, il fallait un sacré moral ! On peut aussi signaler la perf d'Alex Huber qui la parcourue en solo intégral, totalement hallucinant !

 

erree-026.JPG

 

 

Le lendemain, comme le temps est toujours au beau fixe on enchaine sur la suivante, sa voisine la Cima Ovest  et son "Spigolo Scoiatolli"  (ED/600m/7b). Là encore une voie grandiose, un peu moins soutenue que la Brandler-Hasse mais encore plus aérienne, si si !

Par contre méfiance les cotations du topo nous ont parus bien sérres contrairement à celle de la Brandler, peut être est-ce la fatigue qui commence à se faire sentir...? 

 

Le profi du Spigolo : Ambiance !!

 

ufufu-036.JPG

 

Aprés un départ commun avec la Cassin, on quitte cette derniére pour continuer tout droit sur le fil...le premier crux est dessuite là, une barriére de surplomb à franchir et surement une des plus belle longueur du trip, un 7b top gun !

 

Yann, impeccable l'enchaine à vue !

ufufu-062.JPG

 

Plus haut, il ne faut pas hésiter à bien louvoyer pour trouver son itinéraire :

 

DSC04422.JPG

 

 ufufu-066.JPG

 

ufufu-031.JPG

 

Aprés ces 3 premieres voies autour de Cortina d'Ampezzo, on s'accorde un jours de repos bien mérité et on prend la caisse direction la Civetta. Malheureusement la face est en mauvaise condition, il ya plusieur trainées d'eau sur toute sa hauteur et les voies prévus sont inondées. On est assez déçu mais on se console en se rendant directement à la Marmolada, le plus haut sommet des Dolomites avec ses 3343m et pleins de voies grandioses dans son immense face Sud !  

La matin on roule jusqu'a Malga Ciapela, point de départ pour la Marmolada.   

L'aprés midi on monte bivouaquer au pied des "Temps Modernes" (ED-/1000m/6c engagé) le projet du lendemain. Une voie classique et qui permet de se rendre compte de ce qu'est la grimpe à la Marmolada. Ici on se protége essentiellement avec des protections naturelles du rocher. Donc pour résumé quand c'est facile et que le rocher propose beaucoup de formes, l'assurage est assez aisé grace aux nombreux trous protegeables. Par contre dés que sa devient plus lisse et donc dur les bons trous protegeable se font plus rares et les sections deviennent vite trés engagés, le monde à l'envers quoi ! Ici tricams, friends et lunules feront partis du voyage ! 

 

Durant l'approche les nuages accrochent la paroi et lui donnet un certain caractère plutot austére...

La voie mythique du "Pesce" apparaît soudain, de loin on me l'avait dit, la face n'est vraiment pas impressionante mais d'aprés les récits d'ascension que j'ai pu lire, une fois dedans c'est tout autre chose...

 

L'immense face Sud

 

ufufu-182.JPG

La première longueur côté 6c (dur!), nous donne du fil à retordre à froid, 4 point pour 25m, c'est au tour de Yann de s'y coller mais il est bien réveillé et l'enchaine avec un beau combat.  

Dans le début de la voie, on traverse vers la droite pour rejoindre un tobogan de dalles...

DSC04473.JPG

Yann dans une des longueur "mythique" de la voie un 6b super classe et engagé avec une rigole en plein dalle...

 

ufufu-140.JPG

 

Le cheminement est parfois difficlie à trouver dans ces grandes dalles du fait de l'absence d'équipement dans les parties faciles... il ne faut pas hésité à louvoyer.

 

DSC04496.JPG

 

ufufu-144.JPG

 

On s'est un peu perdu dans le bouclier final mais alors quelle ambiance !

 

DSC04506.JPG

 

Mine de rien cette voie est dèja bien exigeante et ses 28 longueurs nous ont bien fatigués ! Du sommet la descente est heureusement rapide, il suffit de se laisser glisser dans les grandes pentes de neige de la face N (attention c'est un terrain crevassé) pour rejoindre le lac di Fredda (1h). Ensuite un coup de stop pour retrouver la voiture et c'est gagné. Sinon il y a le téléphérique mais ce n'est pas le même prix...

 

Les 2 jours qui suivent ont se repose, le temps est plus couvert que les jours précédent. On en profite pour récupérer nos affaires de bivouac laissé au pied de la voie puis on pose notre matos au pied du "Pesce", qu'on projette de gravir le lendemain. Vu qu'on dort dans la voiture à Malga Ciapella on sera plus léger pour l'approche !

Malheureusement dans la nuit c'est le drame, nos estomacs n'ont pas apprécié le repas du soir, (surtout le mien) où l'on a fait passé notre tomme complètement (trop) faite depuis 10 jours ! Quels imbéciles ! La nuit est horrible et n se passe de comentaire...A 2h du mat trouver un médecin dans ces bleds pommés n'est pas évident, c'est donc les Urgences qui s'en occupe. Direction l'Hôpital  pour une nuit vitaminé ! Le lendemain je suis encore bien déchiré et il me faut du repos. Yann à passé une trés mauvaise nuit aussi et je le remerci encore pour son aide ! Notre motivation n'y est plus. Yann Giezendanner annonce du mauvais temps à partir de vendredi. Tout ces petits paramètres nous font hésiter pour la suite des choses, on avait prévu encore 1 semaine de grimpe mais on décide sagement de rentrer en France sans regrets, cette semaine déja bien chargé était géniale ! C'est sur finir par le "Pesce" aurait été fantastique mais sa sera pour une prochaine fois, le plus rapidement possible je l'espère !

 

Les dolos ce n'est quand même pas que de la caillasse à tout va ! La nature est belle !

ufufu-200.JPG

 Dans les alpages de la Marmolada, rencontre avec les Marmottes...

ufufu-195.JPG

 

Pour finir, une photo de la cordée ! Merci Yann, super moments avec toi !

 

DSC04311

Repost 0
26 juin 2010 6 26 /06 /juin /2010 11:27

Cette semaine avec Coline nous sommes allés découvrir un nouveau spot de DWS du côté de la Ciotat. Il faut dire qu'avec le beau temps qu'on a depuis quelques jours, combiner grimpe et baignade est vraiment agréable !

Avec les conseils d'amis de la Ciotat et quelques recherches on a trouvés ce super spot carrément majeur !  

On commence par une grande traversée sur 400m environ pas trés dur, max quelques pas de 5 mais assez raide, pour tomber sur un mur énorme et déversant qui impose le respect...d'autant plus que c'est trés haut, bien dur et que l'on grimpe sur du pouding plus ou moins solide...

Le reste en image :

Le "Bec de l'Aigle", une immense muraille au porte de la Ciotat :

 

eeze-098.JPG

 

Le grand mur, qui a attiré notre attention ! 

 

eeze-010.JPG

 

Il doit y avoir plusieur ligne pour sortir, par contre le ticket d'entrée est bien élevé. Co à l'oeuvre :

 

eeze-030.JPG

 

La ligne du millieu doit faire dans le 7c/8a ?

 

eeze-057.JPG

 

Le dévers ainsi que la grimpe dans ce pouding complexe rendent l'escalade athlétique et physique. La durée d'autonomie des avants bras et vite réduite à zéro...mais, la mer est belle !

 

eeze-032.JPG

 

Co au prise avec le pouding de la traversée, attention quand sa décroche, ça claque... ! 

 

eeze-084.JPG

 

Les calanques de la ciotat... 

eeze-023.JPG

 

Le "lagon" du retour...

 

36770_1210525962450_1807770955_389267_7508771_n.jpg

 

36770_1210526002451_1807770955_389268_5116605_n.jpg

 

Essai de Slack ?

 

eeze-078.JPG

 

 

La fameuse "Tête de Chien" :

 

eeze-099.JPG

 

Les photos parlent d'elles même, ce fut dément !

 

Repost 0
18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 08:54

Cette traversée pour le moins originale a été équipée par Denis Garnier (le maître des lieux) en 1999/2000.  

Elle se décompose en 3 parties pouvant être parcourues séparement pour une distance totale d'environ 550m et 20 lgrs en moyenne dans le 5/5+ et 6c+ max. Il ya aussi quelques rappels "acrobatiques" (lancé de corde et pendulaire) bien formateur pour les manips de corde. A noter aussi la variante des "Clodos" et ses 3 lgrs grandiose en 7a/b.

L'équipement en place est irréprochable et trés raproché (même trop parfois je trouve) mais le but a été de rendre accessible ce chef d'oeuvre à beaucoup de gens, en effet un niveau 5+/6a permet de se faire plaisir sur quasi toute la voie en tirant au clou dans les longueurs plus difficiles, à l'ocasion équipées en A0.  

Avec mon père nous l'avions parcourue en intégrale en avril 2006 en 7h.

Avec Luc RUYSSEN j'y étais retourneé pour finir pas la variante des "Clodos" et ses superbes longueurs dans le bouclier.  

Enfin, hier avec Samuel EVIN nous avons fait la 2e et 3e partie, bien tranquille, il ne faisait pas trop chaud pour grimper, chose rare à Toulon pour la mi juin !

 

GTC-007.JPG

 

La voie suit un systéme de vires aérienne qu'il faut connecter. Les longueurs dures sont souvent lors de cette connexion où l'on se retrouve dans dalles finos...

 

 

GTC-010.JPG

 

Sam dans le crux, un 6c plus près du 7a que du 6c...mais super classe !

 

GTC-022.JPG

 

GTC-023.JPG

 

Un petit rapel et c'est reparti !

 

GTC-019.JPG

 

A+

Repost 0
6 juin 2010 7 06 /06 /juin /2010 17:15

Vu la chaleur de ces derniers jours, et aussi l'envie de se remettre des taquets bien psycho, nous sommes allés grimper à la Piade, notre petit spot "fétiche" de DWS.

On était une bonne partie de la dream team Toulonnaise (Coline, Etienne, Guillaume, Sylvain, Ben Clem, Thom F) et ce fut une top journée!

 

Quelques photos pour l'occasion :

 

Le secteur du grand mur, plein de voies démentes et encore de beaux projets à venir... !

 

la-piade-059.JPG

 

Coline montre l'exemple dans "Posséidon" un 7b bien bloc.

 

la-piade-006.JPG

 

 Notre Guigui dans la premiére partie de "Buffalo Cojones" 7b+ et l'une des perles du secteur, 17m bien conti...

 

la-piade-039.JPG

 

Idem pour Etienne et moi dans le final...

 

la-piade-093.JPG

 

 la-piade-083.JPG

 

Ben prends de la hauteur...

 

la-piade-016.JPG

 

La redescente, ultre rapide se fait la plupart du temps par les airs...

 

la-piade-101.JPG

 

la-piade-104.JPG

 

Sylvain met un run dans "Posséidon" encouragé par Guillaume et Etienne :

 

la-piade-107.JPG

 

 Coline filmé par Etienne dans "le pilier", 6b et l'un des plus beau passage du coin !

 

la-piade-033.JPG

 

Etienne nous la joue à la Patrick Edlinger !

 

la-piade-174.JPG

 

Et Ben vous dit bonjour :

 

la-piade-148.JPG

 

On continu de se mettre des ratasses mais cette fois ci avec la slack...

 

la-piade-202.JPG

 

la-piade-214.JPG

 

la-piade-221.JPG

 

Le lien du topo qu'on avait fait rapidos, pour des infos n'hésitez pas. http://montagnes-des-alpes.over-blog.com/ext/http://lapiade.canalblog.com/ 

 

 

a+

Repost 0
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 20:13

 

Avec "Maxi Pons" nous sommes allés grimper à la falaise du Giet à Aiglun. C'était la première fois qu'on s'y rendait et on a trouvé ça super classe !

 

Une journée à Aiglun avec Clem sa donne à peu prés ça : Arrêt "Pizzas" monstrueux à Vence, on se passera du nombre, mais il faut bien des réserve pour enchainer les longueur...,

une bonne dose d'adrénaline avec un copilote de choc sur la spéciale du Col de Bleine-Mas-Aiglun, le premier chef d'œuvre de la journée...

et pour conclure (c'est quand même pour ça qu'on est venu...) une superbe voie, en l'occurrence "L'Artisans du huitième jour"  un chef d'œuvre ouvert en 1994 par Gérard Thomas tracé en plein milieu de la face et qui réserve que des belles longueurs !

 

Un pti résume en photo cette fois ci :

 

La paroi d'Aiglun, "l'artisan" passe au milieu de la face de droite à son point le plus haut, ambiance !

 

hhyyh-084.JPG

 

Clem dans L2, un beau mur rouge technique. Se sera la dernière longueur dalleuse, on distingue la suite de la voie qui passe au centre des murs déversants pour finir dans le bombé proéminent.

 

hhyyh-009.JPG

 

Nettement plus dur, clem dans L3 en 7b+/7c par la variante de droite (la colo de gauche résurgé), ça arrête pas tout du long, heureusement le relais dans le genevrier permettra de se réconforter !

 

hhyyh-017.JPG

 

La longueur suivante en 7b, avec des superbes mouvements sur colos qui déroulent bien plus, malheureusement une section était trempée.

 

hhyyh-022.JPG

 

L5 en 6c+

 

hhyyh-032.JPG

 

Clem sort de L7, un 6c+/7a court mais péchu au départ.

 

hhyyh-036.JPG

 

hhyyh-041.JPG

 

On continue dans L8, un 7a+ plutot technique, la beauté des mouvements et l'ambiance gazeuse rendent la grimpe vraiment surclasse...

 

Panorama_sans_titre1-copie-2.jpg

 

hhyyh-049.JPG

 

La derniére longueur en 7a+ aussi, cerise sur le gateau, une traversée plein gaz à trous dans le bombé, dommage pour le contre jour...

 

hhyyh-061.JPG

 

La encore, on a hissé un sac ce qui est bien pratique. On a mis environ 5h en prenant notre temps. Apart L3 et L4 qui résurge légérement le reste est tip-top.

 

On reviendra c'est sur !

Repost 0
27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 13:15

Pour conclure ce séjour, nous finissons de grimper en beauté dans la chaine des Fiz dans la voie Bételgeuse. L'ambiance y est grandiose et l'escalade exigeante le tout dans une ambiance très sauvage. L'approche et la descente, exposé et longue en font plus qu'une simple grande voie, nous sommes dans du terrain alpin demandant un peu plus d'expérience.

 

Le rocher quand à lui est de qualité variable dans la chaine, pour notre voie dans la face S de la pointe N d'Ayères le rocher est excellent et remarquable, rugueux à souhait, il rend l'escalade affriolante !

 

fhofggf-361.JPG  

Attention, en ce moment l'approche et la descente ne sont pas encore dans les meilleurs conditions, on y trouve encore beaucoup de neige et les baskets sont vraiment trés juste, nous mettrons 3h pour rejoindre l'attaque.

 

fhofggf-369.JPG

 

Le socle shisteux qui défend l'accés au départ de la voie;

 

fhofggf-372.JPG

 

Enfin, on commence à grimper, à son pied la paroi est vraiment imposante. Le rocher de L1 en 6c+ demande de l'attention mais reste globalement bon, ensuite c'est excellent  :

 

fhofggf-407.JPG

 

fhofggf-383.JPG

 

Le 6c de L2 est grandiose, soutenue et technique, il faut bien naviguer entre les points pour trouver son itinéraire :

 

fhofggf-402.JPG

 

Yann déroule dans celui-ci :

 

fhofggf-419.JPG

 

fhofggf-424.JPG

 

fhofggf-442.JPG

 

La sortie de L3, 7a

 

 

fhofggf-446-copie-1.JPG

 

Dans L4 :

 

fhofggf-455.JPG

 

fhofggf-475.JPG

 

De la voie la vue sur le massif du Mont Blanc est magnifique.

 

fhofggf-451.JPG

 

Avant derniére longueur en 6c+ et une des plus jolie aussi :

 

fhofggf-493.JPG

 

 

Nous avons mis 4h pour la voie en hissant un sac. La dernière longueur est trempée par le ruissèlement de la corniche sommitale.

Nous avons choisi de descendre par la voie normale car nous nous ne sommes pas vu redescendre le socle et ses névés suspendue trop expo en pleine chaleur.

La descente par la voie normale fut épique, en basket dans beaucoup de neige mais heureusement nous nous n’enfoncions pas trop et on n’a pas trainé, les départs de coulés humides étant assez important.

  

fhofggf-495.JPG

 

Voici le lien du blog de Yann pour d'autres photos et de trés belles ascensions aussi : http://yannborgnet.over-blog.com/

 

Encore une fois merci Yann pour ton accueil, tu descend dans le Sud quand tu veut !

 

 

La paroi S d'Ayères, Bételgeuse se situe dans la paroi de droite :

Repost 0

Me Contacter :

REVEST Robin - A.Guide de Haute Montagne 06 88 62 25 69 - robin.revest@hotmail.fr - 246 ch des fours à chaux 83200 TOULON

  uiagm

Liste D'articles

  • Nouveau Site Web
    Bonjour, Voici le lien de mon nouveau Site Web : http://www.robinrevest.com Il prend la suite de ce blog que je ne ferme pas. Vous y retrouverez des nouvelles voies, des topos, des infos et mes activités professionnelles... let's go!! A bientôt
  • Nouveau site
    Bonjour à tous, Un nouveau site va voir le jour d'ici la fin de l'année avec des nouvelles news, des nouvelles infos. Ce sera la suite de ce blog avec encore de belles aventures dans les Alpes ou ailleurs!! Alors à bientôt!! Bonne grimpe!!
  • Vidéo Expédition Face Sud de l'Aconcagua
    Une vidéo de notre expédition à la face sud de l'Aconcagua en décembre 2012 avec Hélias Millerioux
  • Mini Camp dans le 06
    Vendredi et samedi avec une équipe de jeune de Toulon (Mehdi, Yves, Arnaud) et des éducateurs (Anne-Laure, Bernard, Samir) nous avons réalisé un mini camp dans l'arrière pays Niçois. Ces mini camps ont pour but de faire découvrir à des jeunes issus des...
  • Programme estival à Chamonix
    Bonjour, L'été approche à grand pas! Avec un de mes clients (Ken-20ans) nous recherchons un troisième compagnon de cordée désirant réaliser quelques jolies courses mixte à Chamonix dans un niveau AD/D. Date : Libre du 28 Juillet au 23 Aout Idées de courses :...